Avidité et capitalisme mondialisé

Début juin 2020. En lisant la presse financière spécialisée cette semaine, on peut apprendre que :

Le directeur général de Dassault Systèmes, vient d’obtenir le 23 mai 2020, 300 000 actions gratuites (valorisées un peu plus de 42 millions d’euros).

Le directeur général adjoint (DGA), vient d’en obtenir 65 000 (valorisées un peu plus de 9 millions d’euros). Plus quelques autres gâteries de quelques millions d’euros pour les autres DGA…

Mais Dassault Systèmes n’est pas un cas unique, toutes les grandes entreprises mondiales pratiquent cet arrosage indécent de leurs cadres dirigeants.

Vous ne croyez pas qu’on marche sur la tête ? Êtes-vous d’accord pour dénoncer avec moi ces pratiques d’un capitalisme avide et cupide d’un autre âge, dont on sait qu’elles mènent à la folie de notre monde, aux plus extrêmes inégalités, au dérèglement climatique, et j’en passe…

Sens moral ?

Comment des PDG et hauts dirigeants qui ont accédé aux plus hauts postes de responsabilité des grandes entreprises mondiales, des individus très intelligents, cultivés, éduqués dans les meilleures écoles et universités, peuvent-ils se laisser à suivre leurs plus bas instincts de cupidité et d’avidité, en acceptant des rémunérations très élevées et en agissant souvent en toute opacité pour les accroître sans cesse, abandonnant ainsi tout sens moral, sans que cela ne leur pose apparemment de problème de conscience ? Cela resta une énigme à laquelle je n’ai pas de réponse satisfaisante. Et vous ?

L’avidité, le premier poison de la nature humaine, voir “Le sursaut” dans son ensemble et particulièrement le chapitre 1 ” A la racine de tout”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *